• Cieneguilla - Lima 40 - Perú
  • +51 995 669 578

INFOCIMA Nº 17 – Mai 2022

Le sourire du mois

Juan Sebastian

Le sourire du mois

Je m’appelle Juan Sebastián, j’ai 14 ans et je suis à CIMA depuis 5 mois. Au début, je me sentais très bizarre parce que je ne connaissais personne. Je me souviens que quand j’étais plus jeune, j’ai rencontré le Père Jean-Louis et quand nous avons parlé, je me suis un peu calmé. Je n’avais plus envie de partir. Je me suis dit : “C’est une nouvelle occasion pour moi de changer d’attitude.”

Quand je suis entré au pavillon A-1, j’ai rencontré de nouveaux amis et tuteurs. Ils m’ont conseillé de bien me comporter, de ne pas insulter mes compagnons et de ne pas me battre. Nous sommes devenus amis. Le tuteur m’a parlé des différents ateliers et m’a invité à choisir ceux qui me semblaient intéressants. J’ai choisi l’atelier d’initiation technique dirigé par le professeur Felipe. J’ai également choisi l’atelier de musique où j’ai appris à jouer de la guitare. Maintenant, au moment de la prière, je peux accompagner les chants à la guitare.

Une chose que j’aime vraiment à CIMA, c’est l’amitié et la camaraderie.

Je suis maintenant en première année secondaire car j’ai redoublé une année parce que je n’avais pas fait assez d’efforts dans mes études. Désormais, j’ai pris mes études au sérieux et suis même surpris par mes bons résultats.

Je remercie CIMA, le Père Jean-Louis, le Professeur Felipe et tous les tuteurs et tutrices de CIMA de m’avoir accompagné et aidé à améliorer mon comportement et mon attitude.


Ateliers et Activités Diverses

Cours de trompette avec Ina Loebel

Je m’appelle Ina Loebel et je suis bénévole à CIMA depuis octobre 2021.

J’enseigne entre autres la trompette à quelques jeunes. Le mardi et le jeudi après-midi, nous nous asseyons ensemble et nous pratiquons. Les garçons sont super intéressés et très motivés depuis le début, ce qui me surprend beaucoup. Ils me cherchent souvent en dehors des cours et me demandent s’ils peuvent pratiquer, ou s’il y a une chanson qu’ils peuvent apprendre. Ce qui m’impressionne le plus, c’est que les enfants ne savent pas lire les notes de musique et pourtant, ils apprennent les chansons très rapidement. Cela signifie que tout ce que les garçons jouent ils le jouent de mémoire. Je pense que c’est possible grâce à leur talent musical, mais aussi grâce à la dédication de Mario, leur professeur de musique. Mario pratique régulièrement de nombreux thèmes de musique péruvienne avec les garçons ; ils jouent tous les morceaux de mémoire, que ce soit à la flûte traversière, à la guitare ou à la batterie. Je suis particulièrement fière de trois élèves qui travaillent très fort : Miguel, Christofer et Humberto. J’ai hâte de les voir montrer leurs talents à la trompette aux spectateurs du prochain anniversaire de CIMA, qui aura lieu en juillet prochain.


Témoignage d’ExCIMA

Leonardo Medina

Je m’appelle Leonardo Medina, j’ai 19 ans et je suis engagé dans l’armée. J’étudie deux cours : la conduite automobile et le parachutisme. J’ai déjà passé un an et demi à servir dans l’armée. J’étais à CIMA de 2017 à 2021 : pendant ces quatre années, j’ai appris beaucoup de choses. On m’a appris à obtenir ce que je souhaite avoir avec effort et courage. Ce n’est pas facile pour un garçon de vivre éloigné de sa famille, mais CIMA a quelque chose de spécial qui fait que tous ceux qui y entrent sentent qu’ils font partie de la famille. Qu’on vienne du Pérou, du Canada, de la France ou de l’Allemagne, qu’on soit enfants de CIMA ou bénévoles nous faisons tous partie d’une même famille. Cela motive une personne à atteindre ses objectifs car la famille en est fière.

Tout adolescent a du mal à se conformer aux ordres et aux routines, mais à CIMA il y a toujours quelqu’un à nos côtés : plus que des professionnels, les adultes deviennent un peu comme nos parents. Leurs conseils et leur expérience amènent chacun de nous à réfléchir à ce que nous souhaitons devenir. Je remercie la famille CIMA, car sans elle je ne serais pas devenu la personne que je suis maintenant. CIMA est mon foyer.


Témoignage d’un collaborateur

Edy Fonseca

Bonjour, je m’appelle Edy Fonseca Luna, je suis enseignante à CIMA depuis 2008.

Lorsque j’ai commencé à travailler à CIMA je désirais aider les enfants et partager mes connaissances avec eux. J’ai le sentiment que les enfants m’ont beaucoup appris tout au long de ces années. Ils font partie de ma famille, chacun avec ses histoires, ses joies, ses peines, ses revês et surtout, son affection.

Grâce à cet amour, j’ai réalisé le désir d’aider et être heureuse dans ce que je fais. C’est pourquoi CIMA est devenu mon foyer. Je sens que je fais partie de cette grande famille où je peux faire ce qui me passionne : aimer les enfants. Pour eux je suis leur mère (c’est ainsi qu’ils m’appellent).

Je suis très reconnaissante au Père Jean-Louis de m’avoir donné l’opportunité d’être heureuse en aidant les autres. Merci.

Merci


Anniversaires du mois :

Enfants:

  • Jesús Cajacuri
  • Brush Flores
  • Eduardo Juárez

Collaborateurs

  • Myra Bowen
  • Ana Cecilia Arata
  • Eduardo Candela
  • Fernando Jiménez
  • Sandra Ortiz
  • Felipe Quispe

Nouvelles :


Notre ami Werner Jung de la fondation Aktion Peru-Hilfe d’Allemagne est venu nous rendre visite. La fondation soutient CIMA depuis plus de 25 ans. Nous sommes très reconnaissants envers Werner et son équipe. Grâce à eux la fondation peut aider CIMA et d’autres projets au Pérou.

Merci pour ta visite Werner.


La deuxième semaine de mai, nous avons célébré la fête des mères au Pérou : CIMA avait organisé un après-midi de talents et de nombreuses mères étaient présentes. Les enfants ont joué de la musique, chanté et raconté des poèmes dédiés à leur mère.


Neuf bénévoles Français de l’association Humani et de l’école de commerce “Neoma Business School” nous ont accompagnés au cours du mois de mai.

Merci beaucoup pour votre dévouement et votre contribution.


Nous avons organisé une soirée d’adieu autour d’un feu de camp pour notre ami Jonas qui retournait en Allemagne après un séjour de 25 jours à CIMA. Jonas nous a accompagnés en tant que volontaire plusieurs fois dans le passé. Merci Jonas pour ton amour envers CIMA et pour ta générosité. Tu vas nous manquer.


Nous avons aussi reçu la visite de la docteure Sonia Salas, directrice pour l’Amérique latine de la Fondation Wilhelm Oberle d’Allemagne. La fondation soutient CIMA depuis plus de 20 ans. Nous sommes très reconnaissants à Sonia et à la fondation pour leur aide généreuse. Sonia était accompagnée de Jorge Liébana du foyer Un Día à Esperanza.

Merci pour votre visite.


Nouveaux arrivants à CIMA :

En mai, trois nouveaux jeunes sont arrivés à CIMA :

Alejandro Madrid, Eduardo Cisneros et Justin Ledesma. Nous leur souhaitons beaucoup de bonheur à CIMA.


Leave A Comment