• Av. Luis Felipe de Las Casas S/N Km. 21 - Cieneguilla - Lima 40
  • 0051 995 669 578
infocima-setiembre

INFOCIMA Nº 33 SEPTEMBRE 2023

Le sourire du mois

Jhairo Venturi

Bonjour, je m’appelle Jhairo. Je suis arrivé à CIMA en juin 2022; Le motif fut que je consommais de la drogue; j’avais l’impression de me perdre. A CIMA, j’ai appris beaucoup de choses que je ne savais pas. Dans l’atelier de la ferme, on m’a appris à faire pousser des plantes et à élever des animaux. Dans l’atelier d’initiation technique, j’ai appris à souder et à utiliser divers outils. Ce que j’aime le plus à CIMA, c’est la menuiserie, car j’ai fabriqué des toupies, des planches à découper et une niche pour mon chien. Je remercie toutes les personnes qui aident CIMA parce qu’elles elle rendent possible mon éloignement de la drogue ce qui me permet de devenir une nouvelle personne.


Témoignage de un ex-CIMA

Iván Quispe

À la maison, mes parents avaient une relation très difficile et je m’enfuyais à la rue avec mes amis. Là, dans la rue, j’étais perdu. Puis, un ami m’a emmené à CIMA. J’y suis resté quelques jours, puis je suis retourné à la rue. Peu de temps après, le père Jean-Louis est venu nous chercher, mes amis et moi. Cette fois-là, je suis également resté pendant une courte période. La fois suivante, je suis resté 3 ou 4 mois. Je me souviens que ma mère me cherchait désespérément. À la fin, elle m’a trouvé à CIMA et elle a accepté que j’y reste. J’ai beaucoup aimé l’expérience; j’ai appris plein de choses: être propre, ranger mes affaires et prendre soin de l’environnement. Nous avions des règles de coexistence et aussi des moments très agréables. Tout cela m’a beaucoup aidé à changer ma vie.

Remarque : Aujourd’hui, Ivan possède une boulangerie. Chaque année, il se rend à CIMA pour revoir le père Jean-Louis. À l’occasion de l’anniversaire du foyer, Ivan nous donne un énorme gâteau fait par lui-même.


Cristofer fait partie du groupe de musique de CIMA.

Témoignages d’un père

Je suis le père du jeune Christopher Alanya. Avant de connaître CIMA, j’ai eu beaucoup de problèmes avec lui; Il était très têtu, il s’enfuyait de la maison, il ne voulait pas étudier, il me mentait et il volait. Un jour que je parlais à une personne dans l’autobus, celle-ci m’a parlé du foyer CIMA. J’ai conversé avec Christofer qui, même s’il n’était pas tout à fait convaincu, a accepté de s’interner à CIMA. Quand il est arrivé au foyer, il s’ est tout de suite adapté et à partir de ce moment, son changement a été radical: son comportement, son attitude envers les études, et même sa manière de s’ alimenter. Grâce à CIMA, mon fils n’a plus de problèmes de comportement.


Bénéfices thérapeutiques de l’atelier d’artisanat.

C’est un atelier axé sur la fabrication de retables d’Ayacucho et autres figurines en argile. Ces retables ont la forme d’une boîte rectangulaire multicolore, avec des portes et des niveaux. A l’intérieur, des figurines sont placées, représentant différentes traditions péruviennes. Quand les adolescents maîtrisent les techniques, ils les transmettent aux nouveaux. Les bénéfices thérapeutiques de l’atelier sont : canalisation des émotions, stimulation de la créativité, renforcement de l’estime de soi et socialisation. Plus tard, ce qui est appris dans cet atelier peut devenir un moyen de subsistance.


Date de naissance du mois :

Mineur :

• Kalet Quintana
• Anderson Palomino
• Dilan España
• José Linares

Collaborateurs :

• Dina Manani
• Pedro Ramos
• Mauricio Chocse


Nouvelles :

Nous nous unissons dans la prière pour la santé et le prompt rétablissement de Werner Jung.

Regina Eckert de Villanueva de la classe de maternelle nous a rendu visite pour parler du bénévolat en Allemagne.

Edith Retamoso de l’Association “Condor de France”, est venue offrir de l’aide dans différents ateliers. Elle nous a offert des outils et des équipements de protection individuelle pour les ateliers d’initiation technique et pour la ferme.

Nous avons été invités par le “Club La Laguna” à commémorer le “Jour de la famille” en apprenant comment mener à bien les tâches ménagères. Merci à M. Oswaldo et à son épouse Ana-María pour leur aide à CIMA et pour aider à promouvoir l’art des enfants.

Le 13 septembre, les élèves de troisième année de l’école secondaire Newton ont commencé leur volontariat à CIMA

Le 16 septembre, une réunion de parents a été organisée ainqui qu’une journée portes ouvertes pour la communauté locale.

Le 17 septembre, des étudiants de l’Université du Pacífico à Lima nous ont rendu visite pour définir les objectifs de leur volontariat à venir.

Le samedi 23 septembre, le groupe Ayud’ART a tenu son assemblée annuelle en France dans le but de définir ses actions d’aide et de donations à CIMA.

Leave A Comment