• Cieneguilla - Lima 40 - Perú
  • +51 995 669 578
esperanza

INFOCIMA Nº 21 – SEPTEMBRE 2022

Le sourire du mois

Bonjour, je m’appelle Anderson Palomino ; j’ai 10 ans et je suis à CIMA depuis un an. Avant de venir à CIMA, je passais beaucoup de temps à jouer en ligne dans les cabines Internet. À la maison, je me réveillais tard, mais à CIMA j’ai appris à me lever tôt. J’aime beaucoup l’atelier de musique où j’apprends à jouer du piano et de la batterie. Maintenant je suis membre du groupe musical « Wayra Marka ». J’aime aussi l’atelier de peinture sur tissu où j’apprends à peindre. J’aime jouer au basketball, aux billes et à la toupie avec mes compagnons. Quand je serai grand, j’aimerais être un grand musicien. Je suis très reconnaissant à tous les amis qui soutiennent CIMA.


Ateliers et activités diverses

Entretien et irrigation des jardins

Avoir une belle maison avec des plantes ornementales et des jardins verdoyants, est une activité qui nécessite beaucoup de dévouement, surtout lorsque l’eau est rare. A CIMA nous disposons de 2 usines d’épuration: les usines 1 et 2. Toutes les eaux usées arrivent à l’usine 1, où les liquides sont séparés des solides. Les liquides sont dirigés à l’usine 2 et les solides, une fois traités, vont au compostage. Une fois traités les liquides servent à l’irrigation des terrains agricoles et des jardins. Grâce à cette activité, les enfants découvrent l’importance de la réutilisation de l’eau et de la protection de l’environnement.


Témoignage de Carlos Quispe

Ex CIMA

Bonjour, je m’appelle Carlos Quispe ; je suis un ancien de CIMA. Enfant, je fuyais de la maison. Je vivais dans la rue et j’inhalais de la colle. Le père Jean-Louis se préoccupait pour nous.  A la Plaza San Martín, il nous rassemblait, et il emmenait au foyer de la rue Puno ceux qui voulaient  afin qu’ils aient un toit  et de la nourriture. Dans ma jeunesse, ma vie était désordonnée jusqu’à ce que je sois prisonnier. J’ai été en prison pendant trois ans sous le régime de 3 pour un. Là, le Seigneur Jésus-Christ a changé ma vie. J’ai décidé de ne plus voler et d’arrêter de consommer et  commercialiser la drogue.   Une fois par an, nous avons une rencontre de tous les ex CIMA.  Nous en profitons pour conseiller les garçons qui sont actuellement au foyer, afin qu’ils cherchent une vie meilleure.  Je peux dire que 80% de ceux qui étaient à CIMA dans les années 90, ont surmonté leurs problèmes, grâce au soutien du père Jean-Louis et de CIMA.  Jean-Louis nous cherchait toujours dans la rue quand nous nous échappions du foyer. Il a toujours été attentif à nos besoins. Il nous conseillait d’étudier, nous donnait de la nourriture et des vêtements. Il a voyagé au Canada et dans d’autres pays à la recherche de dons. C’est pourquoi nous l’apprécions et nous l’aimons.  Parfois, nous faisons une collecte pour l’emmener manger au restaurant. il est comme notre deuxième père. Merci père Jean-Louis, merci CIMA.


Témoignage de Moisés Santos

Collaborateur

Bonjour, je m’appelle Moisés Santos et je travaille à CIMA comme éducateur. Le foyer CIMA est un lieu où les enfants ont la possibilité de corriger les situations négatives causées par l’environnement familial et social. Je suis responsable d’un groupe de jeunes âgés de 15 à 17 ans; C’est une expérience très enrichissante car nous avons entre les mains une vie, une responsabilité avec chaque enfant qui arrive. Nous travaillons avec chacun d’eux à la résolution de ses problèmes et à sa formation en tant que personne. Nous cherchons à fomenter l’ordre et la discipline avec amour et respect. Certaines familles n’ont pas su montrer le bon chemin à leur enfant, ce qui l’a amené à chercher une compensation pour satisfaire ses besoins psychologiques. C’est gratifiant pour moi de savoir que grâce au travail que je fais avec ces jeunes, on peut voir une évolution de leur conduite. Quand ils partent d’ici, la plupart d’entre-eux sont devenus des gens de bien. Ils ont les moyens et les connaissances suffisantes pour répondre à leurs besoins et à ceux de la famille qu’ils formeront un jour. Ils sont le vivant témoignage qu’à CIMA on peut changer nos habitudes et être un sujet de fierté pour notre famille et la société. Après sa réinsertion familiale il arrive qu’un jeune me visite et qu’il me dise: « professeur, vous vous souvenez de ce que vous m’avez enseigné ? C’est ce que je pratique maintenant et je vais très bien ! Avec ce que vous et les autres éducateurs m’avez appris je suis maintenant la fierté de ma famille. Merci professeur,merci pour tout! » Ces mots sont le meilleur cadeau qu’un éducateur puisse recevoir, savoir que cet effort, cette vigilance, et ces appels à l’attention et à la conscience, ont servi à ce jeune à se former en tant que personne. Il est vrai que CIMA est l’endroit où vit l’Esperance. Grâce à tous ceux qui investissent leur temps et leurs économies dans la réhabilitation de ces jeunes, un changement peut être réalisé non seulement en eux, mais dans toute la société. Merci à tous pour votre aide.


Anniversaires du mois :

Enfants:

  • Sebastián Linares
  • Rodrigo Vargas
  • Anderson Palomino

Collaborateurs :

  • Pilar Vargas
  • Dina Manani
  • Mauro Chocce
  • Pedro Ramos

Des gens aussi spéciaux que vous méritent tout le bonheur du monde et un peu plus. Joyeux anniversaire !


Nouveaux jeunes à CIMA:

  • Luis Reyes
  • Luis Arce
  • Diego García
  • Vagner Mafaldo
  • Juan Velasco

Nous vous donnons la plus chaleureuse bienvenue à votre nouveau foyer. Nous vous souhaitons un séjour heureux.


Nouvelles :

Le dimanche 18 septembre, nous avons eu l’agréable visite de nos amis du mouvement « Avanzada Católica ». Nous avons passé un bon moment, avec diverses activités récréatives, éducatives et spirituelles. Nous avons eu une rencontre avec Dieu et avec nous-mêmes. Merci « Avanzada Católica ».

Le printemps est arrivé et avec lui le soleil, la joie et surtout la chaleur de l’amitié. Le mercredi 21, après les activités éducatives et les ateliers, nous avons organisé un marathon. Nos enfants et adolescents sont partis joyeux vers le point de départ du marathon. CIMA était le point d’arrivée.

Bienvenue ami Jonas. Tu sais que CIMA est ta maison et qu’il est toujours bon de t’avoir avec nous. Jonas Pfauter, est un volontaire allemand qui revient pour un nouveau séjour. Il sera avec nous jusqu’à la mi-octobre, nous aidant dans diverses activités et aussi avec le cours de mathématiques.

Nous souhaitons également la bienvenue à Paul Deichmann, un jeune volontaire allemand du programme KMW (Kindermissionswerk). Il sera avec nous pendant un an. Nous espérons que son séjour à CIMA soit une belle expérience pour lui.

Vendredi 30 septembre, les enfants, et les collaborateurs de CIMA avons reçu une conférence sur le biodigesteur. Ce jour-là, nous avons appris l’entretien d’un biodigesteur, l’utilisation du biogaz, et du biol . Nous avons aussi appris comment nous adapter au changement climatique. Merci pour cette conférence aux étudiants de l’Université agraire La Molina.


Nous vous présentons nous excuses pour le retard dans la publication de ce numéro de l’Infocima. J’étais au Canada jusqu’à lundi dernier et je ne pouvais pas corriger le texte avant mon retour au Pérou. Aussi., le professeur Hernan  se trouve en Argentine et c’est lui qui reçoit les textes  corrigés et fait la mise en page. Enfin,  tout s’est compliqué. Nous espérons corriger  ce retard pour le prochain numéro.  Merci pour  votre compréhension. 

Jean-Louis Lebel

Leave A Comment